Films&Séries

I May Destroy- Critique

Une saison, douze épisodes, c’est le récit sur l’après viol, comment reprendre sa vie après un événement traumatisant. Aujourd’hui, je vous parle de la série I May Destroy You de Michaela Coel , que vous avez pu voir dans Black Mirror ou Top Boy.

I May Destroy You-HBO

On se retrouve à Londres, auprès d’Arabella Essiuedu, une twittos famous qui par sa popularité a eu l’opportunité d’être contactée par une agence d’édition qui souhaite la publier. Problème, sa deadline approche mais Arabella est bien loin d’avoir écrit quelque chose d’important. Un ami l’appel pour passer une bonne soirée d’éclate, elle le rejoint, danse, boit, et se reveille le lendemain sans aucun souvenir. Juste quelques flashs, qui semblent lui rappeler qu’un acte étrange s’est déroulé la veille. Arabella pense avoir été droguée puis violer. Qu’en -est-il? Qui est coupable?

La série s’attaque à la culture du viol, après les évenements, on voit Arabella qui essaie d’avancer dans sa vie avec l’aide de ses amis. Mais c’est compliqué, entre traumatisme, honte, peur, …

I May Destroy You-HBO

Pour ce qui est de mon opinion au sujet de cette série, j’ai aimé sans pour autant avoir eu un coup de coeur. Mes attentes étaient trop grandes, j’en avais lu que de très bonne critiques. J’ai aimé mais il manquait quelque chose pour que ce soit un réel coup de coeur que je vous conseille.

J’ai beaucoup apprécié le côté british de la série, c’est pas ce dont on est habitué parce qu’on se retrouve cette fois-ci avec un personnage feminin noir en protagoniste . Mais ça reste très londonien, entre la diversité, le côté Work Hard/Play Hard de cette ville. Ce que j’aime dans les productions se déroulant à Londres, c’est la diversité, on voit des couples mixtes sans que la différence d’ethnie soit discutée.

Maintenant pourle sujet principal de la série, le viol, je ne sais pas quoi dire. La série m’a énormément touchée, lorsqu’Arabella comprend ce qui lui est arrivé ou quand sa meilleure amie se sent coupable et souhaite à prix aider. La série a une façon très belle et triste à la fois de montrer la solidarité féminine et le courage des femmes qui vivent en acceptant certaines choses avec une telle force.

Michaela Coel a fait un bon travail mais il manque quelque chose à son récit , par moment il y’a cette impression que ça part dans tous les sens. Par exemple le dernier épisode, je l’aime sans l’aimer.

I May Destroy You-HBO
Par défaut
Films&Séries

Ze Episode: The Panic In Central Park

Toutes les personnes ayant regardé la série Girls sont toutes d’accord pour dire que c’était une bande de filles insupportables mais Marnie était clairement à un niveau supérieur ! Pourtant à la surprise de tous, l’épisode centré sur ce personnage, finit par être l’un des meilleurs de la série, voir le meilleur .

Girls Hbo

Dans cet épisode, on retrouve au départ Marnie désemparée après une dispute avec son mari Desi. Marchant dans les rues de New York, musique aux oreilles, elle croise une personne qu’elle et nous spectateurs ne pensions par revoir un jour: Charlie !

Son ex petit-ami, son premier amour, celui qui était trop collant avec elle dans la saison 1, celui qui après rupture avait eu un incroyable glow-up en ouvrant sa start-up, celui qui s’était ensuite barré sans dire un mot mais en laissant une vidéo ridicule de Marnie sur Youtube.

Donc là, on revoit Charlie, et monsieur a complétement changé. Il traine avec des mecs plutôt étranges mais bon, ne jugeons pas les gens par leurs physiques. Lui, est maintenant barbue, a clairement prit du muscle et parle d’une voix grave qu’on ne lui connaissait pas auparavant.

Nos deux anciens tourtereaux contents de se revoir, décident de passer la journée ensemble pour rattrapper le temps perdu. Ils passent un très bon moment, et quelque chose cloche. On sait que ce n’est pas le retour de Charlie, l’acteur avait bien quitté le show. Donc pourquoi est-il là? Y’a quelque chose de suspect… Pourtant , plus l’épisode continu plus on se demande, mais pourquoi se sont-ils séparés, ils vont tellement bien ensemble.

Et le drame, après avoir passé une très belle journée et soirée ensemble, Marnie découvre que Charlie est aujourd’hui un addict, elle trouve une seringue dans les vêtements de ce dernier. C’était trop beau pour être vrai … Elle s’en va alors, quitte enfin son mari Desi avec qui rien ne va plus et se rend chez sa meilleure amie Hannah pour chercher du réconfort.

Girls hbo

Ce que j’ai aimé:

  • J’étais plus qu’extrêmement heureuse de revoir Charlie, j’aime beaucoup Chrstopher Abbott (qui je pense est très sous-estimé à Hollywood)
  • Alison Williams et Christopher Abbott ont clairement une très belle alchimie. Parce que Charlie et Marnie sont problématique depuis le début mais ont de très belles scène et on ne souhaite que les voir finir ensemble.
  • J’ai toujours bien aimé Marnie, oui elle est insupportable mais qui ne l’est pas dans cette série?
  • Il y’a une force dans cet épisode, c’est cette volonté de nous montrer que même lorsque ça ne va pas, ça ne veut pas dire que notre passé était mieux.
  • C’est une lettre romantique et nostalgique, un adieu au premier amour.
  • Bye, Bye Charlie !
Girls HBO
Par défaut
Films&Séries

Normal People

« We’re just Ordinary People, we don’t know wich way to go… » John Legend

Ces paroles de la chanson Ordinary People de John Legend sont en accord avec la série dont je vous parlerai aujourd’hui.

Normal People – BBC

Normal People série de Mark O’Rowe, Sally Rooney et Alice Rooney adaptée du roman homonyme de Sally Rooney. C’est l’histoire de Connell (Paul Mescal) et Marianne (Daisy Edgar-Jones), deux jeunes gens qui essaient tant bien que mal de vivrre une histoire d’amour, mais qui ne semblent pas trouver le bon timing pour se mettre ensemble. Il y’a toujours un problème.

Véritable succès dans son pays d’origine qui est la Grande-Bretagne ce qui était au départ une série de la BBC a été acheté par Hulu pour que les américains puissent la visionner et par le service de streaming Starz play, pour qu’elle soit vu en France.

Normal People – BBC

Le roman étant dans la case du Young Adult, on commence notre histoire avec deux lycéens dont l’un est riche et moqué par ses camarades et l’autre pauvre mais entouré d’une bande d’amis qui sont fan de lui. Malgrè tout ce qui les séparent, nos deux protagonistes se plaisent et tomberont amoureux. Mais quelle relation amoureuse vivront-ils, dans un monde où tout les opposent?

Je dois avouer ne pas comprendre le succés de cette série, c’est bien mais y’a bien mieux! Je ne comprends pas la hype autour. Après ça ne me dérange pas, car les acteurs sont bons et que la réalisations des épisodes est intéressante.

SPOILERS:

Ce que j’ai aimé:

  • L’acting, je suis sûre que les acteurs obtiendront tout pleins de nouveaux rôles.
  • L’épisode sur la dépression de Connell est puissant.
  • La réalisation, les images sont très belles.

Ce que je n’ai pas aimé:

  • Le lycée , c’était vraiment chiants
  • Y’a des moments où je ne comprenais pas trop ce qui se passé.
  • Trop de péripéties dans leur histoire d’amour, c’est plus mignon à un certains moment.
  • Le frère violent, je trouve que c’était de trop et pleins d’autres choses même…

Et vous avez aimé Normal People?

Normal People – BBC
Par défaut
Films&Séries

RAMY saison 2

RAMY (Hulu)

Vous vous souvenez, de ma critique de la saison 1 de Ramy ?

Dans laquelle j’expliquais n’avoir pas tant aimé la série que ça et que malgré tout je donnerai une chance à la saison 2…. Comment dire ? J’ai vraiment bien fait de donner une chance à la seconde saison de cette série. Parce que le visionnage a été un réel coup de cœur pour moi.

Avant la diffusion de la saison 2, sur Instagram, l’acteur et créateur de la série Ramy Youssef, a réalisé un poste dans lequel il explique que pour la saison 2, l’approche de la série sera plus réaliste sur le quotidien des musulmans. Je vous disais ne pas avoir aimé la saison 1 car je l’a trouvé cliché sur l’islam en occident.

Mais cette seconde saison, apporte des blagues très subtiles et intéressantes. La première était clairement pour une audience qui ne connaît pas de musulmans,donc les sujets utilisés étaient très basiques. En France, nous sommes habitués à ce genre de récits, avec tous les films où on voit un homme musulman vivre sa vie en occident, où on aime bien montrer que l’Islam en Europe peut être un handicape.

Mais dans la seconde saison, on part du principe qu’on a déjà présenté cette famille arabo-musulmane et que maintenant vous connaissez donc pas besoin de rester dans le cliché. Là, on a des gens qui ont des problèmes comme tout le monde peut en avoir. Ce n’est pas seulement parce qu’ils sont arabe ou musulmans mais parce que nous pouvons tous au quotidien avoir des galères, se poser des questions sur notre vie, essayer d’être une meilleure version de soi.

RAMY saison 2 (Hulu)

Ce qui est aussi très cool, c’est de voir des noirs musulmans. Il y’ a cette idée générale comme quoi, les musulmans ne peuvent être qu’arabe ou maghrébins. Mais la communauté musulmanes et très cosmopolite. La saison parle conversion à l’islam, du racisme qui exister dans la communauté, de mariage, etc…

De plus et ça j’en suis vraiment ravie, c’est la participation de Mahershala Ali, connu pour être le premier acteur musulman à avoir un oscar, ce n’est un secret pour personne c’est un incroyable comédien. L’avoir dans la série peut apporte plus de visibilité à la série qui est pour l’instant très sous-estimée.

Spoilers

  • J’ai beaucoup aimé, l’envie profonde de Ramy d’être une bonne personne, il suit le sheick de façon drôle mais merveilleuse aussi, parce qu’il a un respect fou pour cet homme.
  • Les épisodes sur chaque membres de la famille sont formidables. Cette famille est vraiment intéressantes.
  • Le triangle amoureux est compliqué ! Mais on est tous d’accord pour dire que ces deux femmes méritent mieux de Ramy. Franchement j’avais la haine pour Zainab.
  • Vous pensez que le cousin va finir avec la sœur de Ramy ?
RAMY saison2 (Hulu)
Par défaut
Films&Séries

LEYTON : TRUE LOVE ALWAYS ?

Vous avez tous regardé One Tree Hill et les mésaventures du célèbre couple Lucas et Peyton aka Leyton.

Hilarie BURTON & Chad MICHAEL MURRAY (OTH, saison 6, CW)

Certains admire ce couple, d’autre le déteste, je fais partie du deuxième groupe. Plus jeune, je pensais que c’était par ce que j’étais team Brooke Davis. Mais récemment avec une énième rediffusion de la série par une chaine du groupe TF1, j’ai compris ce qui me dérangeait fortement avec ce couple.

  • Star-crossed lover ou amant maudit ; L’idée même de ce couple est de nous montrer que malgrè toutes les épreuves, ils finissent toujours ensemble. Rien ni personne ne les séparera. Au départ, lui n’est pas populaire et elle est cheerleader et la petite-amie de son frère ! Ou à chaque fois qu’ils sont à deux doigts de se mettre ensemble, l’un a un accident, même le jour de leur mariage Peyton finit à l’hôpital parce que bien sûr elle ne peut qu’avoir une grossesse à risque. Voyons, depuis quand P. Sawyer a le droit d’être heureuse ?? Regardez ce couple est une sorte de porn trauma, c’est les regarder se noyer mais savoir qu’ils vont s’en sortir parce qu’ils s’aiment. C’est épuisant!
  • Le triangle amoureux : On connaît tous ce triangle amoureux, c’est à la fois l’un des meilleurs et des pires love triangle d’une série ado. Brooke/Lucas/Peyton, on est tous d’accord pour dire qu’au final Lucas a toujours été amoureux de Peyton et qu’ils sont fait l’un pour l’autre….MAIS, ce que nos amants maudits ont fait à Brooke non pas qu’une seule fois mais deux, est horrible. Surtout qu’avant de se remettre avec Lucas dans la saison 3, Brooke demande bien à Peyton et à Lucas, si ils n’ont pas encore de sentiments l’un pour l’autre et ils disent « Non ». Et si seulement, Brooke était la seule victime de ces deux là, la pauvre Lindsay, à qui Lucas a demandé en mariage juste après avoir rouler une pelle à Peyton. Mais bon c’est Lucas et Peyton, TRUE LOVE ALWAYS, hein ? Parce qu’ils sont fait l’un pour l’autre tout est acceptable.
  • Peyton doit souffrir : J’aime beaucoup P.Sawyer, mais le problème de ce personnage c’est un peu la même chose Meredith Grey. On les voit souffrir encore et encore pour que leur prince charmant vient les sauver. Notre chirurgienne sauvée de la noyade par Sheperd et Peyton sauvée d’un viol, d’une fusillade, d’un viol (à nouveau), de la mort …oui la liste est longue ! Apparemment pour les scénaristes Peyton doit souffrir pour que Lucas soit toujours celui qui l’a sauve, ce qui est une grande preuve d’amour.
  • Jumeaux : Oh Lucas et Peyton c’est le couple idéal de tous les ados, ils se sentent différents des autres, souffrent ensemble, écoutent le même genre de musique (que personne d’autres ne connaît parce qu’ils sont tellement différent). Même durant la saison 4, les deux sse ressembalient comme des jumeaux. Tout est similaire, style vestimentaire, teinture blonde. Je crois qu’on a compris, ils sont fait l’un pour l’autre.
  • Le départ : Je n’aime pas ce couple mais je dois admettre qu’après le départ de Chad Michael Murray « Lucas Scott » et Hilarie Burton « Peyton Sawyer », la dynamique de la série a complètement évolué dans un mauvais sens. Je pense que l’histoire tournait tellement autour d’eux que les scénaristes après leurs départs n’avaient plus rien à écrire.

Et vous, vous aimez Leyton?

Hilarie BURTON & Chad MICHAEL MURRAY (OTH saison 4,CW)
Par défaut
Films&Séries

Deux films: Une Vie Cachée & Jojo Rabbit

Pour le premier article de la rubrique « Deux Films », je vais vous parler de deux long-métrages sur des histoires se déroulant lors de la seconde guerre mondiale. Le premier étant Une Vie Cachée de Terrence Malick et le second Jojo Rabbit de Taika Waititi.

Les deux films abordent le sujet de la guerre sur les citoyens lambda de façon différente, l’un est une sorte de film poétique et l’autre une satire profondément intelligente autour d’un sujet très sérieux. Deux oeuvres, deux styles, deux réalisateurs , deux très bons cast et je vous promet que ces deux films sont à voir.

Une Vie Cachée de Terrence Malick

August Diehl & Valerie Pachner
Une Vie Cachée de Terrence Malick

Tout le monde connaît Terrence Malick et ses films qui rendent fous tant nous avons, l’audience des avis très divers face à ses oeuvres particulières. On se souvient tous de la polémique face à la Palme d’Or du fameux The Tree Of Life, certains haient ce film, d’autres l’aime. Je fais partie de la deuxième team, mais je dois avouer que le style de Malick pour ses films suivant comme A la Merveille, j’ai complêtement détesté. Son côté film où on accorde plus d’intérêt à la beauté des images qu’au récit de l’histoire, ça va deux minutes mais ça peut être très lourd. Donc je n’ai par la suite pas vu Song to Song même si le cast (Natalie Portman, Michael Fassbender, Rooney Mara et Ryan Gosling) était intéressant.

Pour Une Vie Cachée, on a le combo  » belles images+ très bon récit », ce film est une très bonne oeuvre du réalisateur. Malheureusement, je me suis spoilée seule la fin de ce film. Mais j’ai tout aimé, les acteurs, les décors, je trouve le film long (ce n’est pas un gros défaut). Après je peux comprendre que pas tout le monde ne risque d’apprécier ce film. Mais si vous avez aimé The Tree of Life, je suis sûre que celui-ci vous plaira.

Une Vie Cachée
Terrence Malick

Jojo Rabbit de Taika Waititi

Jojo Rabbit
Taika Waititi

C’est le premier film de ce réalisateur que je visionne. Alors pour mon entrée dans le monde Waititi, je suis plus que ravie. L’histoire d’un petit garçon faisant parti de la jeunesse hitlérienne qui a pour ami imaginaire Adolf Hitler. Cet enfant « fanatique » a son monde troublé lorsqu’il apprend que sa mère cache une jeune fille juive dans leur maison. Le film est une satire, qui aborde un sujet fort sérieux. Malgrè l’humour, le film reste tout de même sérieux, voir triste par moment. Les acteurs sont très bons, on a un cast assez grand avec des noms assez célèbres, entre Scarlett Johansson, Sam Rockwell, Taika Waititi et Alfie Allen. Mais l’interprête de Jojo Rabbit, le petit Roman Griffin Davis reste la star du film.

J’imagine bien ce film présentait par des professeurs à leurs élèves au collége. Pour leur enseigner cette période sans pour autant le mettre un film très bouleversant.

Jojo Rabbit
Taika Waititi

Par défaut
Films&Séries

Game of Thrones: Et si on ne gardait que le positif?

Honnêtement, combien de séries ont autant réunis? Combien nous ont fait veiller toute la nuit pour regarder un épisode à 3 heures du matin, alors qu’on devait bosser quelques heures plus-tard? Combien ? Soyez honnêtes, Game Of Thrones est l’une des seules séries, si ce n’est la seule ayant réussi cet exploit.

Sansa ,Jon et Daenerys (GAME OF THRONES)
HBO

On évitait d’aller sur les réseaux sociaux, quand on avait pas vu l’épisode de peur d’être spoil. Juste après l’épisode, sur Twitter, Tumblr et cie , les théories et critiques étaient en masses. Beaucoup de chaînes Youtube, ont été ouvertes dans le seul but de montrer sa réaction et théories face aux épisodes de la séries. On attendait le lendemain pour avoir leur expertise.

Quand j’y repense, je me dit « Ah que de bons souvenirs! »

Daenerys (GAME OF THRONES)
HBO

Alors oui, la fin de la série, n’est pas extra, on est tous d’accord, je trouve qu’elle n’est pas bonne pour un show comme GOT. On nous aurez servit ça autre part, nous aurions apprécié. Je pense que cette fin tant polémiquée, sera appréciée et comprise dans les prochaines années.

Pour ce qui est de la qualité de série, il est vrai qu’à partir de la saison 5, on sent que ce n’est plus autant qualitatif qu’au début mais ça reste bon. J’avais arrêtée après le viol de Sansa, puis je suis revenue parce que je n’avais rien d’autre à regarder. Je ne regrette pas, car la saison 6 est incroyable, on a plein de séquences inoubliables qui nous ont rendu fous. Après à partir de la 7, dés la rencontre entre Jon et Daenerys, j’ai su que la suite serait nulle. Les deux forment, pour moi, l’un des pires couples de l’histoire de la télévision, il y’ a zéro alchimie entre Kit et Emilia. Enfin la dernière saison, j’ai juste voulu voir les personnages que j’aime s’en sortir, donc voir Sansa Stark finir Queen in the North made me happy!

Battle of The Bastards (6×09)
GAME OF THRONES/HBO

Mais aujourd’hui, à l’occasion des 1 an du final de la série. J’ai décidé de rester positive et de ne garder que les bons souvenirs de Game Of Thrones. Je trouve ça triste que son héritage soit détruit en raison d’une fin n’étant pas à la hauteur des attentes. Je ne vais pas incendier David Benioff et D.B Weiss, on peut critiquer leur travail mais toute la haine qu’ils reçoivent est injuste, n’oubliez pas, c’est tout de même grâce à eux que nous avons l’univers de George R Martin à la télévision.

GOT est une série qui nous a vendu du contenu de cinéma à la télévision. De nos jours les séries sont presques plus importantes que les films, et je pense que cette série en est pour quelque chose. Entre les réalisations de Miguel Sapochnik (Battle of the bastard 6×09, Harhome 5×09), les costumes réalisés par Michelle Clapton, les compositions de Ramin Djawadi, qui n’a pas eu des frissons quand il a entendu les premières notes de musique durant le final de la saison 6?

Sansa Stark
GAME OF THRONES/HBO

Enfin les acteurs, on a découvert de nouveaux talents intéressants, certains doivent encore trouver les bons projets qui leurs enleverront l’image GOT. Mais certains l’ont trouvé, Richard Madden aka Robb Stark, a été récompensé d’un Golden Globe pour son interprétation dans la série Bodyguard. On a aussi ces acteurs que l’on voyait souvent mais qui n’avaient pas le respect qu’ils méritent à Hollywood, Lena Heady (Cersei) et Peter Dinklage (Tyrion). Kit Harington et Emilia Clarke (Jon et Daenerys) ont tout pour être de futures grandes stars hollywoodiennes.

Alors oui, la fin était mauvaise mais c’est comme pour Harry Potter. Tant qu’on a passé de bons moments devant et que l’univers nous a rendu accros, pourquoi ne garder que le négatif?

Arya Stark
GAME OF THRONES/HBO
Par défaut
Films&Séries

Sommes-nous tous pas un peu insecure?

HBO, mon amour pour les séries HBO, n’est absolument pas un secret. Aujourd’hui, je vais vous parler de Insecure, cette pepite de la chaine sortie en 2016.

Issa Rae- INSECURE
HBO

Créée par Issa Rae et Larry Wilmore, Insecure raconte l’histoire d’une jeune femme afro-américaine, Issa qui n’est pas si sûre d’elle, de ces choix de vie, de son couple ce qui rend son quotidien compliqué (mais drôle). Entre ses conversations seule face à son mirroir, son style vestimentaire qui déchire et ses magnifiques coiffures. Tout ça dans une ambiance californienne et de la très bonne musique urbaine.

Je n’aime pas faire de comparaison mais Insecure est le côté West Coast de la célébre série Girls de Lena Dunham. Le bon vieux New York versus Los Angeles. Les deux séries, racontent l’histoire d’un groupe de femmes, dans lesquels personne n’est parfait et tout le monde se cherchent (amour, carrières, stabilité). Girls était dans un délire très hipster, c’était aussi une série de « gosses de riches » ces filles ne bossaient presque jamais mais vivaient tranquillement dans leurs beaux apparts. Elles se baladaient pieds nus dans les rues de New York, prenaient des bains ensemble et se regardaient pisser… J’avais au départ aimé, cette création de Lena Dunham mais à partir de la saison 3, la série s’éssouflait.

Si je parle de Girls dans cet article sur Insecure, c’est que je trouve assez triste le fait que cette dernière est moins de succès presse et awards, alors qu’elle est clairement bien meilleure. Là, on voit vraiment des adultes travaillant, avec des galères de personnes qui ont des factures à payer… Attention Insecure n’est pas une série parfaite, il y’a certains moments où je me suis dit  » c’est bon ça commence à couler » mais certaines personnes m’ont forçées à continuer (merci) et aujourd’hui je dévore la saison 4, qui est pour l’instant très bonne.

GIRLS
HBO

La série a une très grande audience noire, chaque dimanche pendant la diffusion et après, il y’ a de grands débats sur les réseaux sociaux dans le « Black twitter », et c’est assez drôle. Je pense même que certains ne regardent pas la série, parce qu’ils pensent ne pas être l’audience visée. Mais je ne suis pas d’accord,il ne faut pas s’arrêter sur ces détails là, Insecure et pour tout le monde. Suivre les périples d’un groupe de personne noires et en plus de ça des femmes, sans que cela ne parle de racisme, esclavage, violence policière et prison, c’est rafraichissant. Ici, nous avons un groupe d’adultes qui vit sa vie et essaie d’être tous les jours , une meilleure version d’eux même.

INSECURE
HBO

Bref, si vous ne l’avez jamais vu, regardez Insecure!

Par défaut
Films&Séries

High Fidelity: se remettre d’une rupture

High Fidelity est une série Hulu, créée par Veronica West et Sarah Kucserka. Avec Zoë Kravitz, Jake Lacy et Kingsley Ben-Adir. Elle est inspirée du film du même nom, High Fidelity sorti en 2000 avec John Cusack et la mère de Zoë Kravitz, Lisa Bonet.

Zoë Kravitz
High Fidelity/ Hulu

High Fidelity raconte l’histoire de Rob une jeune new-yorkaise, disquaire passionnée de vinyles, qui essaie tant bien que mal de comprendre ce qui cloche dans sa vie sentimentale. On l’a rencontre, lors de sa rupture avec Mac. Cette fin de relation est très douloureuse pour Rob qui a du mal à s’en remettre. Heureusement, ses collègues, amis sont là pour l’aider à surmonter cette épreuve.

La série est belle visuellement, on nous vend très bien New York. On a clairement l’impression que cette ville ne dort jamais, il y’a toujours un endroit où faire la fête, manger, s’éclater. Les vêtements du personnage de Rob sont vraiment géniaux. Malgrè ces qualités, la série High fidelity, ne m’a pas plu. Elle se regarde sans difficulté mais n’est pas du tout un coup de coeur.

High Fidelity
Hulu

Tout d’abord, j’ai l’impression que c’est pour une audience d’adolescent, voir même que la série n’est pas sorite au bon moment, en 2013-2014, ça aurait été cool. C’est une série qui ressemble aux films indépendants que je regardais quand j’étais au lycée. Ensuite, il faut cinq épisodes pour que l’histoire commence sérieusement à nous intéresser. Je n’ai aucun problème avec les séries qui prennent leurs temps pour bien débuter. Mais là, ils n’y a que dix épisodes et ils sont d’une duré de 30 minutes. Le rythme devrait être plus rapide.

Aucuns personnages n’est attachants, même Rob qui est le personnage principal. Elle est tellement égocentrique que ça en est difficile de l’apprécier. C’est une adulte perdue dans sa vie mais qui a des comportements d’adolescents. Il y’a aussi Rob qui casse le quatrième mur,je ne sais pas si c’était également le cas dans le film High Fidelity, mais ici, on a l’impression que ça veut refaire Fleabag, mais c’est tellement mauvais.

High Fidelity
Hulu

De plus, pour une série qui tourne beaucoup autour de la musique, il n’y a aucune séquence musicale intéressante. Vous vous souvenez de la série HBO, Vinyl (RIP, elle nous a quitté trop vite), même ce show annulé au bout d’une saison , a eu des moments musicaux très intéressants. Le but de ce genre de série est de faire plaisir aux amoureux de musique mais aussi de donner envie à ceux qui ne les connaissent pas, de les écouter. J’ai jamais ressenti l’envie de chercher ces chanson sur internet après avoir vu un épisode et c’est bien dommage.

Bref, vous l’avez compris, High Fidelity n’est pas une série que j’ai apprécié. Mais vous pouvez la regarder, c’est bien mais sans plus.

High Fidelity
Hulu

Par défaut
Films&Séries

Unorthodox, suivre sa propre voix

Unorthodox est une série créée par Anna Winger (Deutschland 83), produite par Netlix. Avec Shira Haas, Amit Rahav et Alex Reid.

Unorthodoxe
Netflix

C’est l’histoire d’une jeune femme juive orthodoxe qui décide de quitter son mari et sa vie à New York, et de s’enfuir en Allemagne.

La série est composée de quatre épisodes, elle se regarde très facilement. On enchaîne chaque partie, avec grand plaisir, car c’est un très beau récit. On est même triste à la fin, on en voudrait clairement plus. Et ce n’est pas étonnant, puisque la série Unorthodox est une adaption d’un roman qui lui est inspiré de faits réels.

Le livre Unorthodoxe: The Scandalous Rejection of My Hassidic Roots, raconte l’histoire de Deborah Feldman. Ayant grandi avec sa grand-mère dans la communauté juive orthodoxe de Williamsburg à New York. Feldman doit se marier très jeune à un jeune homme qu’elle ne connaît pas vraiment. Deborah Feldman, passionnée de littérature, rêve de s’instruire, de faire des études. Son mari l’accepte, mais n’en est pas entièrement satisfait car cela n’est pas commun dans la communauté. Ses études auront permises à la future autrice de s’émanciper, jusqu’en vouloir tout quitter. Ayant un enfant avec son mari, son avocate lui explique que pour en avoir la garde, elle devrait rendre son histoire publique. C’est ainsi que Deborah Feldman écriva son premier roman Unorthodox qui devient en 2012, un best-seller.

Shira Haas, Unorthodoxe
Netflix
Par défaut